ARES

Le projet ARES (Seine-Aval 6, 2019-2020), porté par le laboratoire DHYSED, a pour objectif de produire un rejeu numérique hydro-sédimentaire de l’estuaire de la Seine pour les périodes 1990-2000 et 2005-actuel (CDD d’Eliott Bismuth). Ce rejeu s’appuie sur le modèle hydro-sédimentaire multi-classes (sable/ vase) développé à l’Ifremer, en version morphostatique (MARS3D – WAVE WATCH III® – MUSTANG ; Grasso et al.[2018]). Ce rejeu permettra d’analyser l’influence des variations hydrométéorologiques extrêmes ou tendanciels (ex. tempêtes, crues/étiages, variations climatiques) et des changements anthropiques (ex. aménagements portuaires) sur la physique estuarienne (ex. température, salinité, concentration en matières en suspension). Ce rejeu numérique, validé avec les données in situ du réseau de mesure haute fréquence PHRESQUES, sera actualisé annuellement par le GIP Seine Aval afin d’assurer la production pérenne des variables environnementales de l’estuaire.

Publication

Grasso F., Verney R., Le Hir P., Thouvenin B., Schulz E., Kervella Y., Khojasteh Pour Fard I., Lemoine J.‐P., Dumas F., Garnier V. (2018). Suspended sediment dynamics in the macrotidal Seine Estuary (France): 1. Numerical modeling of turbidity maximum dynamics. Journal of Geophysical Research: Oceans,123(1), 558-577. https://doi.org/10.1002/2017JC013185

À la une

News de la campagne BATHY_DELTA_RHONE 2023

Publié le 4 octobre 2023

La campagne BATHY_DELTA_RHONE 2023 a pour objectif de mettre à jour la bathymétrie du prodelta du Rhone, dans le cadre du projet EC2CO DELTA RHONE.

Ecole d’été et colloque INTERCOH - Incheon, Corée

Publié le 21 septembre 2023

Du 13 au 22 septembre 2023, DHYSED et le LER-AR sont à Inchéon en Corée pour contribuer à l’école d’été et présenter les travaux de recherche en dynamique sédimentaire.