LOTERIES - Apport des séries à long-terme dans la caractérisation, la quantification et la compréhension des changements de biodiversité

 

Est-ce que le changement climatique affecte le fonctionnement des écosystèmes marins côtiers ? Est-ce que les suivis biologiques des centrales nucléaires peuvent nous aider à répondre à cette question ?

Le projet LOTERIES à vocation à développer des approches dédiées en écologie numérique des séries temporelles pour extraire des informations nouvelles et ainsi exploiter de façon opportune une base de données existante, avec un autre regard.

 

Des changements dus à la température de l'eau?

Ce projet se penche sur des séries de données hétérogènes qui concernent le phytoplancton et le zooplancton de la colonne d’eau mais aussi les macroalgues et la macrofaune intertidale et subtidale et tente de caractériser leurs variations sur le long-terme. Ces variations dépendent naturellement de paramètres abiotiques (physiques) mais aussi les uns des autres (le phytoplancton alimente par exemple le zooplancton et les filtreurs benthiques).

Est-ce que ces relations restent les mêmes ou est-ce que la température croissante dans les eaux de la Manche (depuis 1970, la température de l’eau augmente inégalement mais jusqu’à 0.5° par décennie) modifie ces relations entre ces chainons du fonctionnement des écosystèmes marins côtiers.

Des suivis réguliers et sur de longues durées

Depuis quarante ans, des suivis sont réalisés afin de suivre les impacts potentiels des rejets d’eau chaude des centrales nucléaires sur les littoraux de la Manche. Si depuis longtemps il a été démontré que les impacts étaient négligeables à presque tous points de vue, les prélèvements réalisés dans la colonne d’eau et dans les sédiments peuvent nous aider à mieux comprendre les liens entre ces compartiments pélagiques et benthiques. Surtout, dans un contexte de changement global et de réchauffement des eaux marines, ces longues séries de données peuvent nous aider à mettre en évidence - et surtout quantifier – les impacts de ce réchauffement sur ces liens biologiques.

 

Contact scientifique: Stanislas Dubois (Lebco), Mathieu Chevalier (Lebco)
Thèse associée: Tendances à long-terme, couplages bentho-pélagiques et changements de régimes des écosystèmes côtiers en Manche dans un contexte de changement global par Lucas Greiner

 

Collaborations:

À la une

Soutenance de thèse de Clément Violet

Publié le 13 décembre 2023

Clément soutiendra sa thèse lundi 18 décembre à 14h à l'IUEM

 

 

Cartographie du récif de Saint-Anne (Baie du Mont-Saint-Michel)

Publié le 27 juillet 2023

La prochaine campagne d'acquisition aura lieu du 3 au 5 août 2023.