Estimation de la diversité fonctionnelle et phylogénétique à travers les gradients environnementaux et anthropiques dans les écosystèmes structurés par des espèces ingénieurs (FUNDIVE)

 

Thèse de doctorat d'Alexandre Muller (2019-2022)

 

La biodiversité fait référence à l’ensemble des espèces et des êtres vivants sur Terre ou dans un écosystème spécifique. Comment la quantifier ?

 

La biodiversité fait référence à l’ensemble des espèces et des êtres vivants sur Terre ou dans un écosystème spécifique. Comment la quantifier ? Traditionnellement, le nombre d'espèces et leur abondance étaient utilisés pour calculer diverses mesures de la biodiversité, mais cette approche suppose implicitement que toutes les espèces contribuent de manière égale au fonctionnement d'un écosystème. Existe-t-il une meilleure façon de quantifier la biodiversité en intégrant de nouveaux paramètres tels que les rôles fonctionnels des espèces ou leur histoire évolutive ? Et comment l'intégration de ce type d'informations modifie-t-elle notre vision de la biodiversité et du fonctionnement des écosystèmes ?

 

 

 

 

A une époque où les impacts humains sur l’environnement sont multiples, il est essentiel de caractériser les conséquences de l’érosion de la biodiversité sur le fonctionnement des écosystèmes terrestres comme aquatiques. Dans ce contexte, les objectifs de ce projet de thèse sont d’une part d’explorer les différentes façons de mesurer la diversité biologique au sein de deux habitats soutenus par des espèces ingénieurs, les herbiers de zostères et les récifs d’hermelles ; d’autre part, de mettre en relation les divers indices avec l’état écologique des deux écosystèmes.

Pour cela, trois descripteurs principaux ont été choisi : le premier basé sur le nombre d’espèces, le deuxième sur leurs caractéristiques biologiques, le troisième sur leurs relations phylogénétiques. Finalement, ce projet permettra de mieux comprendre comment la stabilité des habitats affecte la diversité des communautés ainsi que le fonctionnement des écosystèmes.

     

 

 

 

Encadrants:
Stanislas Dubois (LEBCO), Flavia Nunes (LEBCO)
Collaborations:

Financement:

À la une

Laure Régnier-Brisson récompensée

Publié le 4 janvier

Elle a remporté le prix du meilleur poster lors des journées de son école doctorale (EDSML).

Journée annuelle du projet MaSCoET 2023

Publié le 3 janvier

La journée annuelle du projet MaSCoET se tiendra les 6 et 7 février 2023 à Nantes.

Une nouvelle espèce de corail dentelle découverte au Brésil

Publié le 13 décembre 2022

Il se serait différencié de son homologue des Caraibes il y a 11 millions d'années.