Ecologie et dynamique de la population du pétoncle noir en Rade de Brest ( ECOSCAL)

Logo du projet Mascoet représentant une coquille Saint-Jacques

 

Thèse de doctorat de Laure Régnier-Brisson (2019-2023)

 

 

Cette thèse vise à enrichir les connaissances liées à l’écologie et la dynamique de population du pétoncle noir (Mimachlamys varia) en Rade de Brest, dans le contexte d'une gestion durable des ressources.

 

Comment mettre en place une pêche durable au pétoncle noir sur la façade Atlantique ? La première étape est de mieux connaitre le fonctionnement de cette espèce dans son habitat : son écologie ? L’environnement favorable à sa croissance ? L’évolution future des populations ?

 

 

 

 

Depuis plusieurs années à l‘échelle nationale, les pêcheries à coquille Saint-Jacques souffrent de la succession d’efflorescences toxiques de l’algue Pseudo-nitzschia induisant des fermetures de pêche sur de longues périodes. L’activité de pêche peut alors se reporter sur d’autres espèces, comme le pétoncle noir Mimachlamys varia, alternative économique intéressante. Cependant, vers le début des années 70 sur le littoral Atlantique, les débarquements de pétoncle noir ont fortement décliné, comme en Rade de Brest où ils sont passés de 700 à moins de 30 tonnes en cinquante ans.

     

 

 

Une telle stratégie de report de l’activité de pêche ne peut donc être envisagée qu'en améliorant le stock du pétoncle noir pour une pêche pérenne. Dans ce contexte, ce travail de thèse, intégré au projet MaSCoET (MAintien du Stock de Coquillages en lien avec la problématique des Efflorescences Toxiques), vise à apporter des connaissances à la fois sur l’écologie trophique du pétoncle, sur les liens entre l’environnement et sa croissance et sa reproduction, ainsi que sur la dynamique spatiale de la population en rade de Brest. Il couplera des approches expérimentales de suivi in-situ et de la modélisation bio-énergétique et de dynamique de population.

 

 

Laure Régnier-Brisson a été récompensée par le prix du meilleur poster lors des journées de l'école doctorale des Sciences de la Mer et du Littoral (EDSML) en novembre 2022.

 

Ce poster présente son travail de thèse sur l'écologie et la dynamique de la population de pétoncle noir (Mimachalmys varia) en rade de Brest.

 

Encadrants:
Aline Blanchet-Aurigny (LEBCO), Philippe Cugier (LEBCO), Frédéric Jean (LEMAR), Jonathan Flye-Sainte-Marie (LEMAR)
Collaborations:

Le logo représente 4 coquilles Saint-Jacques bleues: un grosse à gauche et 3 petites à droite

Financement:

À la une

Laure Régnier-Brisson récompensée

Publié le 4 janvier

Elle a remporté le prix du meilleur poster lors des journées de son école doctorale (EDSML).

Journée annuelle du projet MaSCoET 2023

Publié le 3 janvier

La journée annuelle du projet MaSCoET se tiendra les 6 et 7 février 2023 à Nantes.

Une nouvelle espèce de corail dentelle découverte au Brésil

Publié le 13 décembre 2022

Il se serait différencié de son homologue des Caraibes il y a 11 millions d'années.